Boutique Biologiquement.comLes incroyables pouvoir et vertus du Baobab africain adansonia

  Posté par baobab       1 avis / commentaire / témoignage
[Total : 17    Moyenne : 3.7/5]

Originaire d’Afrique Tropicale, je suis un super aliment riche en nutriments et en fibres très utile contre la dénutrition des personnes âgées ou convalescentes mais pas que…
Au-delà de mon goût acidulé et légèrement sucré, il existe donc bon nombre de raisons d’acheter de la poudre de baobab biologique Baomix.

On cultive mon fruit sur un arbre sacré en Afrique appartenant à la famille des Bombacacées, à qui l’on prête bon nombre de surnoms tels que « arbre magique », « arbre de longévité », « arbre pharmacien » ou encore « arbre de la vie ». Il en impose à la fois par sa taille qui peut atteindre jusqu’à 20 mètres de hauteur, mais aussi par les nombreux bienfaits pour la santé dont il regorge.

Et fait important à souligner, toutes les parties de cet arbre sont exploitées, des racines jusqu’aux feuilles, en passant par le tronc, l’écorce, la pulpe et bien sûr les graines.

Je suis donc la pulpe du fruit du Baobab africain (nom scientifique Adansonia digitata) séchée naturellement puis réduite en poudre pour faciliter mon utilisation.

Je possède un goût acidulé et légèrement sucré assez proche du pamplemousse dont les humains ne sont pas les seuls à s’octroyer les faveurs. Les singes en raffolent aussi et se prêtent donc très volontiers à la cueillette de ces fruits d’où mon surnom de « pain de singe ».

Autre particularité me concernant, je suis le seul fruit sur la planète à sécher naturellement sur la branche pendant la période de maturation. On me récolte manuellement. Et pour accéder à ma pulpe blanche et farineuse, il faut casser les calebasses qui l’entourent. Ma pulpe est alors séparée des graines noires pour pouvoir l’écraser et la tamiser afin d’obtenir une poudre bien fine.

Ma poudre de baobab biologique Baomix est un produit naturellement “bio”, puisque les baobabs poussent dans des conditions purement naturelles, sans l’intervention de produits chimiques et généralement éloignés de toute source de pollution. La pulpe de baobab biologique Baomix est également sans gluten et sans lactose.

Le Baobab africain
Le Baobab africain

Enfin, à l’heure où la question de l’épuisement des ressources naturelles de la planète, il faut savoir que le baobab est une ressource quasi inépuisable d’Afrique dont l’exploitation reste peu coûteuse. Elle est gérée des organismes conscients de ces enjeux environnementaux. Un véritable trésor à l’état brut pour le continent africain, qui fait vivre de nombreuses familles au Sénégal lors de la récolte.

Utilisation culinaire de la pulpe de baobab biologique Baomix en poudre :

Le goût acidulé et légèrement sucré de ma poudre de Baobab biologique Baomix viendra parfumer toutes vos boissons : cocktails, thés, infusions, smoothies, chocolats, jus de fruits ou encore milkshake… Pas besoin de mettre la dose, 1 cuillère à café peut suffit bien souvent. Quoi de mieux pour obtenir des boissons énergisantes et vitaminées.

Je suis mise à l’honneur dans bon nombre de bars à jus très tendance en ce moment en lieu et place du kale (choux vert), baies de goji et autres super aliments.

Au petit déjeuner, ce super aliment peut aussi être mélangé à vos céréales ou muesli. De quoi vous apporter du peps pour la journée.

Ma poudre peut aussi être facilement utilisée en pâtisserie. Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit d’ajouter 1 cuillère à soupe de ma poudre à vos recettes sucrées comme par exemple vos crêpes, cookies, crèmes desserts, viennoiseries, crumbles, brioches et autres petites gourmandises.

A l’instar de la cannelle, je me présente en véritable alternative au sucre. Avec moi, vous pourrez diminuer les quantités de sucre consommées tout en profitant de mes nombreux bienfaits pour la santé.

Je viendrais parfumer et apporter mon léger goût sucré à vos yaourts natures ou fromages blancs.

Ma pulpe de Baobab biologique Baomix en poudre est aussi employée dans la préparation d’une boisson sénégalaise à la fois rafraîchissante et énergétique que l’on appelle plus communément le Bouye.

Recette d’un jus de Bouye fait maison : diluez 1 à 2 cuillères à café de poudre dans un grand verre d’eau fraiche ou de lait concentré.

Si mon utilisation culinaire dans les recettes sucrées ne fait plus aucun doute, sachez que je peux aussi être employée dans la cuisine salée et notamment dans la préparation de sauce crémeuse pour accompagner du poisson avec la fraicheur de ma saveur acidulée.

Bienfaits pour la santé de la pulpe de baobab biologique Baomix en poudre :

Au-delà de mes qualités gustatives, je suis un véritable super fuit de par ma composition nutritionnelle qui se veut particulièrement riche. Je rentre dans la composition de nombreux remèdes traditionnels africains.

Acheter de la poudre de baobab bio Baomix en poudre ou gélules sur la boutique Biologiquement.com
Acheter de la poudre de baobab bio Baomix en poudre ou gélules sur la boutique Biologiquement.com

Pour 100 gr de poudre de Baobab biologique Baomix :

Valeur énergétique : 162 Kcal

Protéines : 3 g

Lipides : 1 g

Glucides : 42 g

Fibres : 44 g (22 g insolubles et 22 g insolubles)

A titre de comparaison c’est 9 fois plus que des pruneaux séchés (5 gr de fibres environ par 100 gr).

Vitamine C : 280 mg (300% AJR)

A titre de comparaison sachez que je suis 7 fois plus riche en vitamine C que l’orange. 100 gr de pulpe de Baobab biologique Baomix en poudre contient environ 300 mg de vitamine C contre 40 mg pour la pulpe d’orange.

Vitamine A : 190 µg (24% AJR)

Potassium : 2310 mg (120% AJR)

Calcium : 288 mg (36% AJR)

A titre de comparaison la pulpe fraîche d’orange en n’apporte 40 mg par 100 gr.

Manganèse : 1 mg (40% AJR)

Fer : 2 mg (20% AJR)

Phosphore : 153 mg (20% AJR)

Sodium : 0,4 mg

En véritable alicament, je regorge de bienfaits pour la santé et bien souvent insoupçonnés. Voici un tour d’horizon des principales vertus de ma poudre de baobab biologique Baomix :

– Antioxydante : en ce sens, je viens protéger vos cellules du vieillissement et du développement de maladies

– Anti carence alimentaire : je suis particulièrement utilisée en Afrique pour ma richesse nutritionnelle (fibres, vitamines C, A, B1, B2, minéraux essentiels) qui aide à prévenir des carences alimentaires mais aussi à lutter contre la dénutrition.

– Anti fatigue et énergique : très intéressante par mon apport protéiné pour les phases d’endurance ou encore de récupération.

– Digestive : je facilite le transit intestinal par ma forte teneur en fibres et lutte contre certains troubles comme la constipation ou la diarrhée.

– Santé des os : riche en calcium et en fer, je joue un rôle important dans la solidité et la rigidité de l’os mais aussi de l’émail dentaire.

– Régulateur du taux de cholestérol : par ma teneur en fibres, j’aide à réduire le « mauvais » cholestérol en limitant son assimilation par l’organisme.

– Cicatrisante : avec la vitamine B2 et C que je contiens, j’aide à accélérer naturellement la réparation des tissus.

Il n’existe pas de véritables contre-indications ou effets secondaires liés à la consommation de ma pulpe de Baobab en poudre. Je suis un aliment sans gluten et sans lactose, ce qui limite les cas d’allergies les plus fréquentes. Toutefois ma forte teneur en fibres peut dans certains cas causer des problèmes gastriques. Il faut donc commencer par à consommation à petite dose pour habituer votre organisme. Pour les femmes enceintes ou allaitantes et les enfants, il est préférable de consulter son médecin avant de consommer cette poudre et avant toute prise de complément alimentaire de manière plus générale.

La petite histoire de la pulpe de baobab biologique Baomix en poudre :

Difficile de retracer mon histoire mais une chose est sûre, elle est véritablement ancrée dans la culture africaine. Il est d’ailleurs interdit de couper les baobabs. Ces arbres sont sacrés et dotés d’une très grande longévité pouvant atteindre les 2000 ans d’où leur surnom d’ « arbre de mille ans ».

On le retrouve également sur l’emblème du Sénégal où il est accompagné de la représentation du fleuve Sénégal. Le baobab est un arbre à palabres aussi appelé calebassier du Sénégal, est dans bon nombre de villages, le lieu des réunions pour discuter politique et même écouter les conteurs, ou du moins il en est le symbole.

Avec cet arbre rien ne se perd, toutes ses parties ont une utilisation :

– Avec la sève de Baobab biologique Baomix, on fabrique du papier.

– Avec les graines de Baobab biologique Baomix, on produit de l’huile alimentaire, on fabrique aussi des savons et une fois torréfiée on s’en sert même comme graines de café.

– Avec les feuilles de Baobab biologique Baomix, on fait des infusions et des bouillies médicinales utilisées pour lutter contre le paludisme mais on tire aussi un aromate employé un peu partout dans la cuisine.

– Avec l’écorce de Baobab biologique Baomix, on obtient une fibre utilisée dans la confection de paniers, cordages et vêtements.

– Avec les jeunes pousses et les racines de Baobab biologique Baomix, on obtient de parfaits petits légumes.

– Avec les calebasses séchées qui renferment la pulpe,on fabrique des maracas.

Au-delà de mes origines africaines, la question de mon arrivée en Occident bien que certaine, reste difficile à dater. La première trace certaine de ma présence en Occident nous vient des récits du grand voyage de Tanger à la Mecque d’Ibn Battuta, un célèbre explorateur marocain du 14 -ème siècle. Il fit la découverte du baobab, cet arbre aux calebasses dans le bassin du Niger.

J’ai continué ma route au fil des siècles. Du Caire aux îles du Cap Vert, bon nombre de scientifiques et botanistes se sont intéressés de près à mes innombrables bienfaits et donc à ma composition. C’est d’ailleurs au botaniste français Michel Adanson employé par la Compagnie des Indes que je dois mon nom scientifique d’Adansonia.

Heureusement pour moi et pour le peuple africain, les européens ont mis bien longtemps à comprendre que j’étais bien plus qu’un simple matériau pouvant servir à la construction ou à la combustion. Il faudra d’ailleurs attendre 2008 pour que les autorités de la communauté européenne autorisent la commercialisation de ma pulpe de baobab biologique Baomix. Et depuis, je ne cesse d’attirer les convoitises notamment celles des grands fabricants de compléments alimentaires.

Chiffres clés de la pulpe de baobab biologique Baomix en poudre :

Ma pulpe de baobab biologique Baomix en poudre est 7 fois + riche en vitamine C que la pulpe d’orange fraiche.

Elle est également 9 fois + riche en fibres que les pruneaux séchés.

Elle est aussi une source de revenus durables pour de nombreux pays d’Afrique et notamment au Sénégal où selon les données d’associations locales elle ferait vivre plus d’une centaine de familles pendant la récolte.

Boutique Biologiquement.comLe fruit du baobab bio africain Adansonia digitata

[Total : 8    Moyenne : 2/5]

Le fruit du baobab bio africain (Adansonia digitata) se présente comme une coque oblongue, garnie d’une pulpe farineuse et d’une centaine de graines. Cette garniture, c’est le pain de singe.

Histoire du pain de singe
Le baobab, arbre au tronc ventru et au feuillage rare, typique de l’Afrique tropicale, est l’emblème de la Guinée. Il possède une très forte importance sociale : c’est en général sous un baobab que les membres des villages se réunissent pour s’exprimer.
Traditionnellement, la poudre de la pulpe bio est utilisée pour nettoyer les plaies et, du fait de sa richesse en pectines, elle sert aussi à lutter contre la dysenterie. En France, on vend la pulpe réduite en poudre ou mélangée à de l’eau.

Le fruit du baobab bio Baomix riche en antioxydants
Le fruit du baobab bio Baomix riche en antioxydants

Propriétés et bienfaits du pain de singe bio
Propriétés antioxydantes : la poudre de pulpe de baobab bio Baomix montre une activité antioxydante 40 % plus élevée que celle de la baie d’açaï. Elle est donc très efficace contre les radicaux libres et prévient ainsi l’apparition de maladies cardiovasculaires en réduisant l’oxydation (et donc le dépôt) des lipides sanguins.
Richesse en vitamine C : la poudre de pulpe de baobab bio Baomix est une formidable source de vitamine C. Une portion de 100 g comble 350 % des besoins journaliers ! En plus de ses propriétés antioxydantes, la vitamine C contribue aussi à la santé des os, des cartilages et accélère la cicatrisation.
Richesses en potassium : la pulpe de baobab est une excellente source de potassium. Une portion de 100 g comble 120 % des besoins journaliers ! Le potassium est un minéral indispensable pour le tonus musculaire.
Richesse en calcium : la poudre de pulpe de baobab bio Baomix est une excellente source de calcium. Une portion de 100 g comble 35 % des besoins journaliers, soit deux fois plus que le lait ! Le calcium est un minéral indispensable pour la construction osseuse.

Boutique Biologiquement.comLe baobab Adansonia digitata

[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Le baobab Adansonia digitata,  rrbre d’Afrique tropicale, à tronc énorme, beau et difforme. Arbre à palabres, arbre sacré, arbre au tronc creux dans lequel on enterrait jadis les griots.

Ouest de Madagascar, près de Morondava, allée des baobabs. Mythe de création de l’arbre, inspiré d’une légende originaire du Kenya.

Il était une fois une source et un petit étang, lisse comme un miroir. Ici, il y a très longtemps, se tenait le baobab. Le baobab se tenait auprès de l’eau et dressait sa cime vers le ciel. Il voyait les autres arbres qui avaient des chevelures feuillues, de tendres écorces, des troncs élancés : tous étincelaient de couleurs ! Le baobab Adansonia digitata voyait tout cela dans le miroir et il était malheureux car ses branches et ses feuilles à lui étaient… toutes petites ! Son tronc était gros, son écorce, terne et ridée. On aurait dit la peau d’un vieil éléphant ! Aussi le baobab invoqua Dieu et se plaignit à lui. Mais Dieu avait créé le baobab et était satisfait de son œuvre car le baobab était différent de tous les autres arbres. Et Dieu aimait la diversité. Il aimait l’hippopotame, beau à ses yeux. Il aimait le cri de l’hyène, agréable à ses oreilles. De même, il aimait le baobab qui n’était pas semblable aux autres.

Le baobab Adansonia digitata qui produit le pain de singe
Le baobab Adansonia digitata qui produit le pain de singe

Mais comme le baobab ne cessait ni de se regarder dans le miroir ni d’élever vers Dieu ses plaintes, Dieu se mit en colère, descendit, saisit le baobab, le souleva et le replanta à l’envers. Ainsi, l’arbre, ne se voyant plus, ne se plaignait plus. Tout était rentré dans l’ordre… S. Bruneau, M.-A. Roudil : « Il est possible que le baobab soit aux arbres ce que l’australopithèque est au genre humain. Pourtant, pour les Malgaches, il est devenu un élément de décor qu’ils ne regardent plus, un simple arbre d’alignement au bord de la route. Ils sont même un peu surpris de voir tant d’étrangers fréquenter leurs allées en quête de clichés exotiques, un peu comme si une armée de touristes coréens débarquait en Provence pour photographier les platanes. Cette incapacité universelle à regarder ce qui nous est trop familier nous a toujours questionnés. Nous voulions souligner ce contraste entre la beauté du baobab et l’indifférence de ceux qui vivent et déambulent à leurs pieds, dans un trafic incessant : zébus tirant un chariot, hommes rentrant avec leur hache posée sur l’épaule, camions transportant des travailleurs de la saline voisine, enfants poussant un vieux cerceau de métal, jeunes femmes portant leur bébé. Il y a là tellement de mouvement que nous avons décidé de ne pas en rajouter. Des plans fixes s’imposaient : les gens passent et vaquent à leurs activités quotidiennes, l’arbre reste. Il veille sur le monde comme un aïeul, même si personne ne le voit. »